Évitez les crises d'identité en évitant les conflits personnels


Évitez les crises d'identité en évitant les conflits personnels - NicolasSarrasin.com

Voici le deuxième article sur le fonctionnement des déséquilibres identitaires et comment restaurer cette cohérence si importante pour vivre heureux et rester authentique!

Au début de mon livre, j'ai présenté le fonctionnement de notre identité. Nous avons vu que c'est une plateforme qui contient toutes les informations nous concernant.

Nous avons vu que nos dimensions personnelles s'enrichissent, se modifient, se renforcent ou s'affaiblissent selon nos expériences et nos interprétations.

Dans un article précédent, j'ai abordé plus précisément les relations que ces dimensions du moi ont entre elles.

Et nous avons vu que certaines facettes de notre identité entrent parfois en conflit qui nous font douter de nous-mêmes.

Cependant, ces vérités apparentes sur nous-mêmes ne sont souvent que de tristes contradictions et des distorsions muettes.

Conflits entre nos façons de nous percevoir …

La cohérence de notre identité provient directement du fonctionnement de nos processus mentaux..

L'unité apparente de qui nous sommes vient, entre autres, de la capacité de notre cerveau à faire des associations et à identifier des séquences.

Par exemple, si nos ancêtres n'avaient pas compris que les graines, une fois plantées, produisaient des fruits et légumes, elles n'auraient jamais "inventé" l'agriculture …

C'est une séquence, une relation de cause à effet: une graine donne une plante.

En raison de ces processus mentaux, nous nous attendons généralement à trouver une certaine cohérence dans notre environnement.

Mais nous recherchons également cette cohérence dans le comportement de nos pairs. Par conséquent, il est également normal de vouloir être cohérent.

Mais même si notre identité reste généralement cohérente, Que se passe-t-il lorsque les différentes dimensions de nous prennent des chemins divergents? ?

Notre identité devient confuse et incohérente.

Je vais maintenant vous présenter quelques outils qui vous aideront à faire face aux effets nocifs de incohérence d'identité.

Nous avons vu plus tôt que nos propres dimensions dépendent de nous-mêmes et des autres.

D'une part, il y a ce que nous savons de nous et de l'autre il y a Ce que nous pensons que les autres savent de nous-mêmes.

Il est très difficile de nous accepter lorsque les yeux des autres nous pèsent, surtout quand ce sont les yeux de personnes importantes comme nos parents ou notre conjoint.

Mais nos dimensions personnelles font également partie du temps et de la société.

Par conséquent, ils contiennent ce que nous savons de nous-mêmes dans le présent, mais aussi ce que nous prévoyons d'être à l'avenir et ce que nous pensons que nous devrions être (selon les normes sociales, par exemple).

Toutes ces dimensions peuvent entrer en collision et provoquer des conflits.. L'image ci-dessous illustre comment ces conflits surviennent, lorsque nos dimensions personnelles se séparent les unes des autres.

Conflits entre nos visions de soi et la crise d'identité - nicolassrrasin.com

Nous connaissons tous certains écarts entre nos propres dimensions. Mais que se passe-t-il lorsque ces écarts deviennent inquiétants?

Un conflit se produit …

Ces conflits diminuent la cohérence au cœur de notre identité et provoquent la confusion. Nous sentons littéralement que nous manquons!

Voici quelques exemples pour vous aider à reconnaître ces conflits lorsqu'ils attaquent votre identité.

1. Le conflit entre ce que nous savons de nous-mêmes et la vision idéale que nous avons de nous-mêmes (conflit A dans l'image ci-dessus)

Imaginez ce qui se passe lorsque l'image que vous vous faites de vous-même et vos idéaux se contredisent! Vous êtes déçu, vous vous sentez incapable …

Il a également plus de difficulté à atteindre ses objectifs, ce qui sape son estime de soi.

C'est ce qui arrive, par exemple, quand un rêve semble impossible: "Je ne pourrai jamais être ingénieur parce que je ne suis pas assez intelligent pour réussir mes études."

Mais dans ce type de conflit, on peut aussi croire que l'on est capable de réaliser son idéal sans rien faire pour réussir …

Dans ce cas, nous ne réalisons pas notre plein potentiel. Ce conflit est celui de gens qui parlent beaucoup mais ne font rien.

À long terme, la passivité est établie. Le résultat est l'auto-tromperie, l'insatisfaction.

L'anxiété liée à la peur de perdre le contrôle peut également survenir: "Pourquoi ne me rends-je pas compte que je sais que je peux réussir?"

D'un autre côté, lorsque notre propre vision et nos idéaux coïncident, nous éprouvons satisfaction, encouragement et fierté. Nous avons confiance et croyons pouvoir réaliser nos rêves.

2. Le conflit entre ce que nous savons de nous et ce que nous pensons que nous devrions être (conflit B dans l'image ci-dessus)

Ce conflit est fréquent et particulièrement difficile, car il nous fait croire que nous ne sommes pas la personne que nous devrions être!

Il engendre la culpabilité, l'anxiété et une faible estime de soi.

Par exemple, c'est le drame que traverse Camille parce qu'elle ne semble pas être une bonne mère. Elle croit qu'elle manque à ses devoirs parentaux.

Cependant, elle est patiente et attentive. Mais elle veut tout soit toujours parfait et elle est jugée très sévèrement.

Comme dans le cas d'autres conflits, leurs croyances proviennent de pensées absolues et de conclusions irréalistes.

Cet état psychologique pénible est également associé au fait que Camille s'attend à des résultats négatifs dans sa vie.

Comme elle ne croit pas être à la hauteur du défi, elle ne s'attend pas à ce que les autres aient une vision très positive d'elle-même!

Enfin, ce type de conflit découle parfois de modèles trop exigeants pour la transmission de la société.

Camille prend pour modèle des mères qui ont beaucoup de temps pour s'occuper de leur enfant quand elle-même doit travailler et a forcément moins de temps libre.

Par conséquent, il est comparé à un modèle irréaliste et n'a aucune raison de se juger si sévèrement.

3. Le conflit entre la vision idéale de nous-mêmes et ce que nous devrions être dans la société (conflit C dans l'image ci-dessus)

Ce conflit résulte de la projection que nous faisons de nous-mêmes vers l'avenir.

Cause de déception, elle nous donne l'impression que la société et nos responsabilités ne nous permettront pas de devenir ce que nous aimerions être.

Par exemple, François rêve de devenir acteur (son idéal), mais il sait combien il est difficile de vivre de ce métier.

De plus, il a deux enfants à charge (son devoir). Vous ne pouvez pas réaliser votre rêve tout en assumant vos responsabilités.

François vit un conflit interne qui se traduit par une déception et une frustration. Dans ce conflit, son identité se heurte à ses obligations.

Mais à moins que vous ne puissiez vous libérer de vos responsabilités sans nuire aux autres, vous devrez simplement Accepter Ce conflit

Dans de nombreux cas, cependant, nous pouvons réaliser nos rêves même s'ils ne correspondent pas à ce que les autres et la société apprécient.

Mais pouvons-nous le faire sans rencontrer de conflits? Personnellement, je connais bien cette situation.

Dans le passé, je devais passer beaucoup de temps à écrire mes livres. Ce faisant, il m'a été difficile de participer à d'autres activités plus enrichissantes.

Cependant, notre société valorise un statut social élevé, la richesse et la consommation, tous les critères que j'ai dû mettre de côté lorsque je me suis défini (et je laisse toujours ces critères morbides aujourd'hui).

De plus, malgré tout le travail que j'ai mis dans mes livres, je ne savais pas s'ils réussiraient.

Je le sais aujourd'hui, et c'est pourquoi j'écris maintenant un blog au lieu de publier des livres avec des éditeurs conventionnels!

Ces élections ont nécessité une certaine démission.

Pour gérer ce conflit, j'ai dû maîtriser le sens que j'ai donné à ma vie. Pour y parvenir, je me suis donné des valeurs intérieures plutôt que extérieures.

Par exemple, il semble beaucoup plus significatif d'aider les autres en écrivant ceci que d'avoir une grosse et belle voiture …

Conflits d'identité et crise d'identité.

Dans votre vie, vous pouvez subir l'un ou l'autre de ces conflits d'identité.

De durée variable, ils ont une intensité différente selon le contexte et la personnalité de chacun.

Lorsque nous vivons de tels conflits, nous nous sentons peu sûrs de nous et de nos objectifs.

Nous sommes confus et agressifs.

Pire encore, notre bien-être diminue considérablement par rapport aux personnes dont l'identité reste cohérente et harmonieuse.

Pour vous aider à éviter ces moments de crise, je vous propose d'examiner certains facteurs pouvant donner lieu à des conflits et difficiles à identifier.

Connaître les situations suivantes, lorsqu'elles se produisent, vous aidera à améliorer la situation.

  • Vous sentez que vos attitudes et réactions ne correspondent pas à vos valeurs.
  • Vos objectifs ne sont pas ce que vous êtes ou ce que vous voulez.
  • Les valeurs et l'influence des autres vous font douter de vous-même et de vos choix.
  • Vous poursuivez simultanément deux objectifs contradictoires, deux attitudes ou deux systèmes de valeurs. Par exemple, vous voulez plaire aux autres, mais vous avez tendance à être agressif.

Ces indices montrent comment les relations entre nos différentes visions de soi influencent notre humeur et notre niveau de bien-être.

Les conflits d'identité se manifestent souvent en périodes vagues. À certaines étapes de la vie, nous avons plus de difficulté à nous définir et à prendre des décisions.

Nous appelons généralement ces périodes crise d'identité, et apparaissent lorsque des changements importants se produisent dans notre existence.

Par exemple, c'est ce qui se passe lors de la transition de l'adolescence à l'âge adulte. Quand nous sommes adolescents, nous devons intégrer de nouveaux rôles dans la société.

Cette étape constitue une période d'instabilité par rapport à la définition de nous-mêmes.

Cependant, même si certaines périodes sont plus favorables que d'autres, tout le monde ne traversera pas une crise d'identité dans nos vies.

Des conflits entre nos dimensions personnelles surviennent en fonction des événements et du sens que nous leur donnons. Et nous pouvons contrôler la façon dont nous interprétons les événements qui nous touchent.

Selon le contexte et la justesse de notre interprétation de la réalité, les écarts entre nos visions de soi peuvent très bien ne jamais dépasser le seuil critique de la crise.

Comprendre nos conflits identitaires et prévenir la crise!

Sur le plan psychologique, un conflit met notre identité en crise car il devient incohérent: certaines de nos actions ne correspondent plus à nos valeurs.

Et puisque notre identité constitue la plateforme à partir de laquelle s'articulent toutes nos expériences, imaginez les problèmes qui découlent d'une telle incohérence!

Pour illustrer cette incohérence, voici l'exemple d'un frère et d'une sœur: Alexis et Anne-Marie.

Comme c'est souvent le cas, les parents d'Anne-Marie lui demandent de faire plus d'efforts devant son petit frère, puisqu'elle a quatre ans de plus.

Ses parents font comprendre à Anne-Marie qu'il doit montrer l'exemple.

Le temps passe vite et ce dernier il finit par croire qu'elle doit toujours servir de modèle. Au fil du temps, il a intégré cette attitude dans son identité, qui est allée au-delà du contexte de la relation avec son frère Alexis.

Un jour, cependant, Anne-Marie ressentit un profond malaise. Elle se rend compte qu'elle n'est pas elle-même!

C'est qu'elle a construit son identité sur la base de ce que les autres voient en elle. Un écart important s'est creusé entre ce qu'il est et ce qu'il pense qu'il devrait être.

Elle est donc en situation de conflit. Pour rééquilibrer son identité, Anne-Marie doit d'abord émerger du modèle que les autres lui imposent. Vous n'avez pas à plaire à tout le monde!

Mais cette initiative n'est pas facile. Tout en écoutant davantage, Anne-Marie vivra dans l'incertitude et la confusion.

Dans son cœur, elle ne sait pas où diriger ses pas pour se sentir. Il manque de repères car il n'a jamais prêté suffisamment d'attention à ce qu'il voulait vraiment ou à ce qu'il était pour lui-même.

Et si Anne-Marie persiste sur la voie de la cohérence, elle traversera peut-être une période encore plus déstabilisatrice.

Au fur et à mesure que vous reconstruisez votre identité, vous devrez changer, voir réfuter, une partie importante de tout ce qui l'a défini jusqu'à présent.

Mais Anne-Marie ne pourra pas rééquilibrer son identité tant qu'elle n'aura pas renouvelé sa perception d'elle-même.

Vous devez développer l'autonomie nécessaire pour l'estime de soi et non par les autres.

De plus, Anne-Marie a pris de mauvaises habitudes. Pour atténuer la frustration de ne pas se sentir, elle agit souvent de manière agressive et égocentrique, ce qui interfère avec ses relations interpersonnelles.

Comme dans le cas d'Anne-Marie, ces habitudes que nous avons prises peuvent être anciennement provoquer des conflits aujourd'hui.

Pendant notre enfance, nous ne pouvons pas prendre une distance consciente des événements.

Par conséquent, nous ne pouvons pas remettre en question ce qu'ils nous disent et nous adoptons des attitudes qui, plus tard, peuvent nous nuire.

C'est la raison Il est très utile d'identifier les distorsions qui provoquent nos conflits et nos déséquilibres identitaires..

Plus tard, vous verrez comment corriger vos conclusions invalides à votre sujet. Cela empêchera de telles erreurs de se produire au cœur de votre identité.

Le résumé ci-dessous vous aidera également à découvrir les distorsions et les conflits d'identité qui peuvent survenir. J'ai ajouté des liens vers des articles qui détaillent chacun de ces problèmes.

Déséquilibres identitaires et conflits

Déséquilibres identitaires: dépréciation de soi et faible estime de soi

1. Manque d'estime de soi:

  • Il cherche à nous dévaloriser.
  • Essayez de confirmer l'opinion négative de nous-mêmes.
  • Ayez peur d'être rejeté et humilié.
  • Ayez peur de ne pas vivre des situations différentes.

2. Blâme:

  • Il pense que nous sommes paresseux ou incapables, par exemple, parce que nous n'avons pas terminé ce que nous prévoyons à temps.
  • Attribuer la responsabilité des événements négatifs avec lesquels nous ne sommes pas nécessairement liés.

3. Manque d'estime de soi et de mépris pour les autres:

  • fierté
  • égocentrisme
  • Susceptibilité
  • Estime de soi

Les trois types de conflits pouvant conduire à une crise d'identité (présentés au début de cet article)

  1. Le conflit entre ce que nous savons de nous-mêmes et notre vision idéale de nous-mêmes. Elle mine gravement l'estime de soi, l'estime de soi et la motivation.
  2. Le conflit entre ce que nous savons de nous et ce que nous pensons que nous devrions être. Elle provoque la culpabilité, l'anxiété et le manque d'estime de soi associés au sentiment que vous ne faites pas la bonne chose.
  3. Le conflit entre la vision idéale de nous-mêmes et ce que nous devrions être dans la société. Instiller la déception, le découragement et peut même conduire à la dépression.

Pour reconstruire qui nous sommes: cohérence et équilibre

Certains événements traumatisants, comme la perte d'emploi ou la cessation d'emploi, sont des facteurs de déséquilibre.

Même le mouvement est connu pour être traumatisant.

L'endroit où nous vivons depuis longtemps est étroitement lié à de nombreuses facettes de notre identité.

Une maison est une indication du statut social. C'est aussi le lieu où nous répétons nos habitudes et où nous pratiquons de nombreuses activités.

Ce lieu est également lié à des souvenirs qui nous définissent, puisque la maison familiale nous rappelle notre enfance.

Dans certains cas, notamment chez les personnes âgées, un déséquilibre survient après un mouvement car il y a perte de repères.

De même, mettre en doute nos choix, nos valeurs et nos réalisations nous fait perdre notre chemin.

Le sens de notre vie devient diffus, notre identité devient instable.

La perte d'informations à notre sujet est très pénible et il faut du temps et des efforts pour mieux se connaître.

Mais que se passe-t-il lorsque nous ne parvenons pas à résoudre un conflit au cœur de notre identité? La souffrance continue et le conflit s'installe progressivement au plus profond de nous. C'est ce processus douloureux que nous aborderons dans le prochain article.

Ce texte a-t-il suscité des idées ou des questions? Les commentaires sont là pour vous!

<! –

->