Santé: faut-il s’entraîner avec un rhume?


Peut-on faire du sport quand on est malade? Quand est-il préférable de s’arrêter? Diagnostic de l’entraîneur.

Pratiquer des sports malades vous aide à guérir plus vite: vrai ou faux?
Nous savons le sport (fitness, musculation) est bon pour la santé. Mais cela signifie-t-il qu’un bon cours de pole dance ou d’aquabike pourrait surmonter certains virus? Pas du tout. Si l’activité physique en cas de rhume vous fait vous sentir mieux, soyez prudent avec certains symptômes qui devraient exclure toute activité sportive.

Le bon réflexe: écouter son corps et alléger son entraînement en période de maladie.

Quels signes devraient alerter et suspendre l’entraînement sportif?
ongle simple froid (nez qui coule, nez bouché, éternuements, légère irritation de la gorge, etc.) n’est pas une contre-indication fitness ou musculation. Seule prudence à prendre: hydrater encore plus soigneusement que d’habitude et lavez-vous bien les mains avant, pendant et après l’utilisation de l’équipement pour éviter la contamination de tous les membres du club de sport. Cependant, la présence de la fièvre devrait provoquer l’arrêt immédiat de toute pratique sportive.

Objectif: permettre au corps de consacrer toute son énergie à la production de globules blancs qui aident à se défendre contre le mal. Remarque: l’activité physique, dans ce cas, augmenterait la propagation du virus dans le corps.

Existe-t-il un régime spécial à former pour la formation des malades?
Le coach conseille réagir aux premiers symptômes mal de gorge ou éternuements Votre meilleur conseil? Boire beaucoup. Mais pas n’importe quel verre! Nous pensons ici à boissons chaudes comme les tisanes (thym, sureau), les thés, l’eau chaude et le citron ou avec des décoctions de gingembre ou de cannelle connues pour leurs effets sur les symptômes du rhume.

Une autre façon: le bouillon de poulet, dont les effets contre la grippe seraient spectaculaires! Et aussi: nous prenons de la vitamine C en consommant des fruits et légumes spécifiques.

Comment adapter votre entraînement sportif en cas de rhume?
Faites attention de ne pas en faire trop. C’est une illusion d’imaginer qu’une bonne sueur aurait le pouvoir de guérir un rhume plus rapidement. Au contraire, un transpiration excessive déshydrate le corps et affaiblir le potentiel de récupération du corps. En résumé, nous évitons les entraînements fractionnés, les entraînements d’extension et les cours de fitness d’intensité explosive (Grit ™, Sprint ™, Bodypump ™).

Crédit photo: Pexels – Textes: Skom.